Alcodefi et la Chambre Algéro Allemande de Commerce et d’Industrie (AHK) ont organisé ce dimanche 12 novembre 2017, une matinée d’information portant sur « la facilitation des échanges et le nouveau code des Douanes »

Une trentaine de participants ont pris part à cette matinée d’information animée par M. DJEBARA Amar Chouki, Expert et Consultant en matière Douanière ex- DG des Douanes.

Son intervention a abordé la problématique du point d’équilibre à chercher entre la facilitation des échanges du commerce international et le contrôle vigilant de la Douane.
 
M. DJEBARA, a entamé sont intervention par la présentation des principales références régissant les échanges commerciaux internationaux, à savoir les conventions de Kyoto et d'Istanbul, notamment les dispositifs qui tendent à faciliter le passage en Douane. Il a, ensuite, passé en revue les principales dispositions amandées ou complétées dans le nouveau Code de Douane pour traduire cette tendance pour la facilitation.

Une facilitation qui se décline  dans « la simplification et l’harmonisation des procédures de commerce international »  et se présente à la fois  comme une activité de traitement de l'information et une activité d'amélioration et de renforcement des conditions logistiques.

Cette facilitation recherchée répond également aux attentes légitimes des acteurs qui se résume dans la transparence des transactions commerciales, la réduction des couts logistiques et enfin la rapidité des traitements des opérations liées au commerce extérieur.

L’échange avec les participants fut riche et bénéfique. Ces derniers ont notamment fait état des difficultés rencontrées sur le terrain, souvent des attitudes constatés au niveau de certains bureaux régionaux de Douanes ou résultat de mauvaise compréhension ou interprétation des lois et des textes régissant le passage en Douane. D’où la nécessite à accorder à la formation et à la sensibilisation.

D’autres matinées d’information sont prévues dans le cadre du partenariat Alcodefi-AHK au service de l’entreprise et de l’économie algérienne. La participation à ces matinées est gratuite sous inscription.

La prochaine thématique retenue est « le recouvrement des créances » pour le 22 novembre 2017.